P’tit Bayou: Préparatifs et galères du convoyage… On s’adapte!

P’tit Bayou: Préparatifs et galères du convoyage… On s’adapte!

On ne parlera pas du trajet jusqu’à Toulon ni des contrôles à l’embarquement et surtout au débarquement le lendemain matin à Ajaccio. On est bien arrivés le vendredi 20 Avril à 9h à Propriano, « P’tit Bayou » nous attend sagement… depuis quelques mois.

On attaque donc le déchargement de la remorque, à quatre, il nous faut 2 bonnes heures pour réaliser l’opération, faire le tour du port à pied, ça prend du temps. Montage des tauds autour du cockpit pour le protéger et  début d’APM on attaque par la commande à pied du winch électrique… 1ère grosse galère, démontage d’une partie du vaigrage de la cabine pour avoir accès aux câbles, posés trop courts au montage. Fin d’APM le changement de la pédale est réalisé mais le bruit du winch ne nous fait rêver.

le lendemain démontage du moteur, accroupi sur la table à carte, la tête dans les câbles. Bien évidemment le moteur ne sort pas dès que les boulons sont enlevés. À force de temps on réussit à le récupérer en même temps qu’une bonne douche, il est remplit d’eau qui arrose copieusement tout le câblage en dessous… on éponge, on s’adapte…

On passe la journée à démonter le moteur, débloquer les roulements, et le remonter, puis même opération avec le winch qui se positionne au dessus, on est dimanche fin de matinée. Dans le même temps, installation du génois et de sa nouvelle bosses d’enrouleur, changement des écrans LCD des comptes tours afin d’avoir les heures moteurs, là aussi, il faut pas mal de patience et de temps, mais c’est fait et ça marche…

lundi matin, sortie d’eau de « P’tit Bayou » pour carénage et anti-fouling. Mais à quelle heure?… Finalement, cela sera en fin de matinée et nettoyage de la coque dans l’apm…. Mardi, pose de l’anti-fouling plutôt milieu de matinée, pendant ce temps-là, nous, on continu sur les moteurs, du renfort arrive du continent avec le ferry, les 2 équipiers sont là … Et les galères; pompes à eau des 2 moteurs plutôt fatiguées, système de tension des courroies HS…. On s’adapte.

Fin d’apm, d’un coup la zone de carénage s’énerve, des bateaux arrivent par l’eau et par la route, il faut nous remettre à l’eau rapide. Pas de problème, on fini le changement dès pré-filtres gasoil, dans 5 minutes on est bon… oui, mais non!… la vanne GO nous reste dans la main, rupture au niveau du réservoir, écoulement du carburant dans les fonds sous le lit… On réagit et on s’adapte…!

Au final, « P’tit Bayou » est mis à l’eau 1/4h plus tard, il faut faire de la place sur l’aire de carénage, on finit la réparation GO le long du quai et le moteur démarre. On va gentiment reprendre notre place dans le port.

On est Mercredi soir, on a finit de galérer sur les moteurs, c’est opérationnel, on passe la galère de la pendille dans le moteur tribord ce matin quand le vent est un peu monté et qu’on a voulu reprendre de la pendille bâbord, la pluie cette apm qui nous a un peu coupé dans notre élan, finir de bricoler dans les cales moteurs capots ouverts avec la pluie qui nous tombe dessus, c’est pas le pied… Mais on s’adapte!!

On est presque prêt, la plaque de cuisson est changée, le pont du cata est nettoyé, les bosses de ris sont changées et à poste, rangement à l’intérieur, nettoyage de l’annexe, reste plus qu’à jeter un coup d’œil au convertisseur…

Départ prévu samedi, une semaine de préparatifs et des journées bien remplies, le bout du tunnel semble arriver et normalement la fin des mauvaises surprises… Heureusement, on s’adapte!

 

http://anhngugs.edu.vn/masturbate-sexworker/getting-sucked-off-by-girl-for-free-hot-girl-lets-k9-lick-pussy/